Taklimakan Rally China 2016

Il n’y aura pas de quatrième étape du rallye du Taklimakan pour moi, ni de longues lignes ce soir, juste quelques mots pour vous expliquer pourquoi.


Gérard Anthony dont je vous ai parlé dans mes billets précédent, est décédé cet après midi victime d’un accident de la circulation. Gérard, c’est lui qui m’a emmené en Chine, lui qui m’a permis de vivre mon second rêve de rallye.

Gégé, je l’ai rencontré sur le Dakar, lui le grand bourlingueur acteur depuis 40 ans de tous les rallyes du monde, moi le novice avide de ses expériences autant que de ses conseils. Rapidement, les pieds posés dans la poussière d’un bivouac d’Amérique du Sud, nous avons parlé de la Chine où il avait introduit depuis plusieurs années ses méthodes pour y faire progresser la discipline, se disant que peut être, un jour, il y aurait quelque chose à faire ensemble.

C’était cette année. Xavier, son fils, préposé à la mécanique de ma KTM, et Gérard jamais très loin, surveillant du coin de l’œil les soins nécessaires apportés à ma moto. C’est en essayant l’une des motos de son team, à quelques centaines de mètres du bivouac, qu’il a perdu la vie, victime d’une collision avec un camion.

Trop con, trop dur…